Nouvelles

À partir du 1er mars: les caisses maladie payent à nouveau les lunettes


Certains des coûts sont couverts à partir d'aussi peu que quatre dioptries
Bonne nouvelle pour les personnes qui portent des lunettes: les patients souffrant d'amétropie sévère recevront à l'avenir des aides visuelles sur ordonnance. Ceci est actuellement rapporté par l'Association allemande des aveugles et des malvoyants (DBSV). Selon celle-ci, les patients assurés ayant une myopie ou une hypermétropie de plus de six dioptries n'ont plus à payer eux-mêmes leurs lunettes; en cas d'astigmatisme, la nouvelle réglementation s'applique à partir de quatre dioptries.

Jusqu'à présent, les lunettes devaient être payées par vous-même
Jusqu'à présent, les patients malvoyants ont été laissés pour compte - car si de nouvelles lunettes étaient nécessaires, elles devaient être payées dans la plupart des cas. Les caisses maladie ne couvraient les frais que dans des cas individuels. Mais cela devrait changer maintenant: comme l'informe l'Association allemande des aveugles et des malvoyants (DBSV), les patients légalement assurés avec une myopie ou une hypermétropie de plus de six dioptries recevront à l'avenir des lunettes de vue. Dans le cas de l'astigmatisme, plus de 4 dioptries suffisent pour couvrir les frais.

Lacune dans les aides visuelles est fermée
Le nouveau règlement a été adopté dans le cadre de la loi de renforcement de l'offre médicale et auxiliaire (HHVG) votée jeudi, rapporte la DBSV. Selon l'annonce, l'association avait fait campagne pour qu'une grave lacune dans la fourniture de lunettes pour l'assurance maladie légale soit comblée avec la prise en charge des frais de lunettes.

Le règlement devrait entrer en vigueur à la mi-mars
Jusqu'en 2003, toutes les personnes légalement assurées malvoyantes avaient droit à des aides visuelles. À partir de là, cependant, les adultes ont dû assumer eux-mêmes les coûts, car les assureurs maladie n'étaient responsables que si une vision maximale de 30% était atteinte malgré les lunettes ou les lentilles de contact.

Ceux qui ne pouvaient presque rien voir sans aides visuelles, mais qui ont obtenu plus de 30% grâce à la correction, n'ont donc reçu aucun soutien. «Il est impossible que les personnes souffrant de troubles visuels sévères restent sans aides visuelles appropriées. La correction de la réglementation actuelle était attendue depuis longtemps », a déclaré le président de DBSV, Renate Reymann, selon l'annonce.

Selon les informations, le nouveau règlement devrait entrer en vigueur à la mi-mars. Une ordonnance de l'ophtalmologiste est nécessaire pour que les caisses maladie puissent couvrir les frais. Dans le cas des enfants et des adolescents, les frais des lunettes ont déjà été pris en charge par les assureurs maladie. (Non)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Choisir ses lunettes: Les Tendances 2020 Hommes Femmes Optique et Solaire (Novembre 2021).